Mercredi 31 décembre 2014

À l’heure où l’Église réaffirme l’indissolubilité du mariage, comment comprendre qu’elle puisse relever des engagements (sacerdotaux ou religieux) pris envers Dieu pour la vie ?

Sur ces douloureuses questions, un nouvel article paraît aujourd’hui dans la rubrique « Paroles de théologiens » : du P. Albert Chapelle, La fidélité de Dieu dans nos fragilités humaines.