Mardi 19 mai 2015

Le renouveau de l’ordre des vierges qui, depuis le Concile, connaît un développement riche de promesses, ne constituerait-il pas le germe d’une possible résurgence des trois « ordres » féminins de la primitive Église, et ne pourrait-il pas, en conséquence, être suivi d’une résurrection analogue de l’ordre des veuves comme de celui des diaconesses ? Pionnière de ce renouveau, l’auteur développe ici, certes dans un vocabulaire d’époque, les aspects inaperçus d’une vocation peu connue.