Mercredi 25 novembre 2015

Durant toute l’année jubilaire de la miséricorde à partir du 8 décembre 2015, le chemin pascal qu’est le travail de réconciliation s’ouvre à neuf devant nous. La vie consacrée s’offre visiblement dans l’Église comme un présent de germinations secrètes, où jamais la mort n’a le dernier mot, puisque Dieu nous a réconciliés avec Lui en son Fils. Un avenir est toujours possible, si le pardon d’abord reçu est ensuite donné, sans mesure. Un thème à méditer avec ce texte d’Alphonse Borras : Vie consacrée et travail de réconciliation.