Souvent demeuré dans l’ombre, le décret Ad gentes du Concile Vatican II sur la mission évangélisatrice de l’Eglise peut être aujourd’hui entendu dans toute sa vigueur : l’Eglise est envoyée par Dieu aux nations parce qu’elle tire son origine de la mission du Fils et du Saint Esprit. Tous les chrétiens seront donc missionnaires, en ce compris les instituts religieux, dont le décret souligne l’irremplaçable contribution.

Voir aussi :