Frère Gribouille nous dit : « C’est un peu sommaire »

- Frère Gribouille nous dit : « C’est un peu sommaire »

Pierre DEFOUX, S.J.

-75 ans... et après ?

Jean BURTON, S.J.

-De « Vie consacrée » à « Vies consacrées » : un renouveau continuel

Noëlle HAUSMAN, S.C.M. 

-Anciens charismes dans l’Eglise d’aujourd’hui

Antonio Maria SICARI, O.C.D.

Une longue notice bibliographique (VC, 3-4/2003, 284-286) nous a déjà rendus sensibles à l’importance de la réflexion du Père Sicari à propos de l’existence et du partage ecclésial des « charismes fondateurs » anciens. Traduit par le père Stefano Canotter, o.c.d. (auteur de la notice indiquée) l’article que nous offre le père Sicari synthétise ce livre. Des expressions comme « La substance charismatique de la vie consacrée (qui s’exprime dans les conseils évangéliques) peut donc être partagée par toute l’Eglise, aussi par les laïcs », etc, indiquent avec vigueur la position ecclésiologique de l’auteur et expriment aussi sa conviction de la valeur anthropologique, fondamentale, pour tous, des conseils évangéliques « offerts de manière appropriée à tous états de vie ».

-Les observances dans la vie religieuse. Une réflexion à partir de l’expérience dominicaine au XIXème siècle

Barbara Estelle BEAUMONT, O.P.

L’auteur qui vient de publier en 2002 à l’Institutum Praedicatorum de Rome une importante étude sur la Restauration des monastères des dominicaines en France au XIXème siècle, nous livre ici un chapitre plus théologique sur un sujet délicat et de première importance de nos jours encore. Certes, les observances ne sont pas les Constitutions ou la Règle et elles se situent à un autre niveau spirituel dans l’ensemble de la vie religieuse. Leur signification doit être évaluée. De plus, on tiendra compte aussi du contexte historique « romantique » propre au cas de figure exposé ici. Peut-être d’autres lectures de la querelle entre les pères Lacordaire et Jandel sont-elles possibles... mais les pages de soeur Barbara auront le mérite de nous rendre sensibles aux enjeux de cette question en perspective de « restauration » ou de « refondation » qui marque l’horizon de la vie consacrée actuelle, ancienne ou nouvelle.

-« O Seul Maître des temps » ou trois âges d’une vie consacrée à Dieu

Dominique NOTHOMB, S.J.

Sans vouloir schématiquement figer l’aspect chronologique des « âges » que l’auteur d’ailleurs décrit dans leur tonalité spirituelle comme « des périodes de vie par lesquelles nous passons en sens divers » ni sans vouloir les assimiler aux trois « voies » classiques de la vie spirituelle et donc sans vouloir en faire des étapes d’un parcours irréversible l’auteur propose ici une belle méditation à propos des trois strophes de l’hymne liturgique bien connue : « O Maître des temps ». Nous y avons trouvé beaucoup de goût et si on accepte de souligner leur circularité on pourra y puiser le renouvellement d’une conversion toujours actuelle qui d’un avant vers un après désigne la pâque d’une élection toujours à reprendre au quotidien de l’Eucharistie de nos vies « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit ».

-Chronique d’Ecriture Sainte (A.T.)

Véronique FABRE

Cette chronique annuelle complètera les pages de la double chronique d’Ecriture Sainte. Les quelques dix livres reçus sont présentés sous trois rubriques : les évangiles (où la préoccupation éthique est soulignée notamment dans le très beau texte de X. Léon-Dufour, Agir selon l’Evangile), les épîtres et les sujets divers. Toujours précieuses ces indications orientent nos lectures éventuelles et les achats sans doute parcimonieux de nos bibliothèques.

-Renseignements bibliographiques

-Comptes rendus

-Ouvrages envoyés à la Revue

-Tables annuelles