Le père Dominique Pire, Dominicain belge, reçut en 1958 le prix Nobel de la Paix. Mais que sait-on de son parcours d’homme, de religieux, de prêtre, trente-cinq ans après son décès prématuré ? Un de ses jeunes Frères nous retrace l’itinéraire d’une figure dont les traits semblent plus que jamais inspirants.

Voir aussi :