Donnée le 2 février 2003, cette homélie éclaire à merveille la prochaine fête de la Présentation du Seigneur.

Voir aussi :