« Et si refonder, c’était tout simplement adopter une forme d’adaptation permanente au monde moderne ? » Pour mieux comprendre les enjeux sociologiques de la refondation en cours dans bien des instituts religieux, un spécialiste relit les trois périodes qui président à cette évolution : crise d’identité, crise de visibilité, tissage du lien social. Puis il donne quelques exemples d’un changement polymorphe qui passe par les formes de vie religieuse, l’usage des communications, mais aussi l’action politique. Religieux au XXIe siècle, un métier d’avenir, au cœur de la modernité politique ?

Voir aussi :