Contenu dans cette Revue

- Editorial

-« Le monachisme, héritage du passé et ouverture au futur »

Enzo BIANCHI

A cette heure de « difficulté retardée », le monachisme connaît lui aussi une situation d’indigence, vigoureusement analysée par l’une de ses plus notoires figures. Mais « lorsqu’il est ébranlé comme un chêne abattu, c’est alors qu’il est dans une condition pascale ». Le célibat et la communauté demeurent les chiffres de l’urgence, pour l’épiphanie d’un amour plus fort que toute gnose.

-« L’Eglise primitive chez le père de Clorivière : originalité et fonction »

Chantal Reynier

Un des aspects les moins connus du P. de Clorivière tient à leur enracinement dans les Actes des Apôtres, mais aussi, à la valeur eschatologique de ces sociétés des derniers temps. Une telle vision garde aujourd’hui toute son originalité et son actualité.

-« Le temps où tu as été visité »

Jacques OLLIER

Comment répondre à l’appel intérieur de Dieu qui nous attire à lui ? Dans les lieux spirituels précis, aux temps marqués, Dieu se manifeste : chaque spirituel les connaît. Claude La Colombière et Jean de la Croix éclairent cette méditation des Venues du Seigneur.

-« L’exclaustration imposée »

Anne BAMBERG

Dans la ligne de notre intérêt renouvelé pour le droit canonique, cet article propose une réflexion fortement argumentée sur la difficile question de l’exclaustration, plus éprouvante encore, pour chaque partie, lorsqu’elle est imposée. Dans l’esprit du législateur, c’est là un remède ultime et puissant dont la responsabilité incombe aux supérieurs, l’évêque diocésain étant laissé à son rôle de « veilleur bienveillant ».

-« Chronique d’Ecriture Sainte »

Didier LUCIANI

-Renseignements bibliographiques