Voici déjà le quatrième numéro de cette année inaugurale !

Voici déjà le quatrième numéro de cette année inaugurale !

-L’histoire du Carmel, la lumière de la Transfiguration, la définition de l’accompagnement spirituel, la réflexion d’une canoniste forment cette fois le gros des articles ; ils sont suivis de la chronique du Nouveau Testament, qui pointe les courants exégétiques récents.Les rubriques finales habituelles sont bien sûr clôturées par les tables de l’année. Nous sommes ainsi prêts à publier les Tables décennales 1995-2004 dont nous reparlerons. Comme toujours aussi, les annonces des retraites parvenues à temps vous sont proposées en supplément.

-Geneviève Piret, des Pauvres Soeurs de Mons, qui fut membre de notre Conseil durant douze années, vient de rejoindre la maison du Père. Son engagement pour tous les moments de la vie humaine s’est exprimé, dans notre revue, par une série de cinq articles qu’il faut relire et par de nombreuses recensions. Son combat est toujours le nôtre, comme en témoigne l’émouvante « Lettre à un directeur de maison de repos » qui précède la chronique susdite d’Ecriture Sainte.

-L’automne nous rapporte le temps des congrès et des assemblées nationales. Notre revue tâche de les suivre, de près ou de loin. Nous assisterons au Congresso romain organisé par les Unions des Supérieurs généraux (USG), du 23 au 27 novembre. Son document de travail, « Passion pour le Christ, passion pour l’humanité », est disponible sur le site Videmus Dominum, entre autres.

-Plusieurs lecteurs fidèles, du bout du monde ou de plus près, nous ont fait part de leurs observations sur notre nouvelle présentation, ses choix et ses améliorations possibles : nous leur en sommes reconnaissants. Que d’autres n’hésitent pas à prendre la parole, ou à la reprendre s’ils croient n’avoir pas été entendus. Bien des auteurs nous ont proposé quelque fruit de leurs travaux, dont certains attendent une publication prochaine. Grâce leur en soit également rendue. Nous aimerions vraiment que d’autres, moins habitués à se faire entendre, nous envoient aussi leurs textes, pour l’édification commune. Un long déplacement d’été en Afrique nous a permis d’engranger bien des promesses que nous espérons voir se concrétiser. Enfin, nous sommes toujours disposés à recevoir, à l’un des deux comptes propres à la revue, le financement nécessaire à l’abonnement de communautés moins favorisées, dans nos pays et surtout au-delà : les demandes sont plus nombreuses que les offres (il suffit, pour le tarif, de se reporter à la dernière page intérieure de la couverture).

-Pour finir, précisons que le réabonnement pour 2005 commence dès maintenant. Nos tarifs resteront inchangés, puisque nous tenons à ce que le plus grand nombre profite de notre publication. Merci de la faire connaître toujours plus largement !

« Vies consacrées »

24, bd Saint-Michel

B-1040 Bruxelles