Bonne Année !

Bonne Année !

-Sous la banalité de la formule, nous est-il encore possible d’entendre le voeu d’une Bonté qui discrètement se donne ? La Revue qui vous rejoint par ces temps de fête, dans tant de pays et sous des climats si divers, voudrait collaborer, pour sa modeste part, à la manifestation de cette Bénignité de Dieu notre Sauveur (Tite 3, 4). Et pour commencer, il nous est agréable de publier la conférence que le père M. van Parijs, ancien Abbé de Chevetogne, a donnée l’été dernier, près du cercle polaire, et pour l’Eglise russe, sur le thème capital de la paternité spirituelle aujourd’hui ; il présente lui-même son intervention en notant que « le sujet est de tous les lieux et de toutes les Eglises ».

-Comme on l’apprendra dans la « Chronique sur la vie consacrée » que nous inaugurons à la fin de cette livraison, un Symposium pour les quarante ans du Décret Perfectae Caritatis s’est tenu en septembre à Rome, à l’invitation de notre Dicastère. Michelina Tenace, du Centre Aletti, a bien voulu nous confier la publication en français de son intervention lors de ces deux journées ; sous le titre reçu des organisateurs, une radieuse méditation des contrastes inhérents à notre forme de vie se déploie, pour aboutir à cette culture de la beauté qui est finalement notre orient. Nous sommes également très heureux de faire connaître en français la conférence prononcée par soeur Doris Kellerhals, supérieure des Diaconesses de Riehen et pasteure de l’Eglise réformée, sur le thème du Congrès international et interconfessionnel des religieux qui s’est tenu à Bâle avant l’été : « La dimension curative de la vie communautaire 1 » ; on notera l’arrière-fond du recours aux sciences de l’homme et de la société que cette réflexion suppose.

-L’Orthodoxie et la Réforme se trouvent ainsi à l’horizon de notre vision de la vie consacrée, que les récentes rencontres aux-quelles fait écho la nouvelle Chronique nous rappelleront. L’année qui s’annonce sera ignatienne, et nous tâcherons de la célébrer comme il se doit. Elle verra, nous l’espérons, le développement de la nouvelle Confédération des Conférences de Supérieurs Majeurs d’Afrique et de Madagascar (la COSMAM) qui vient de voir le jour, sous la présidence du père Thomas Mbaye, o.m.i. Nous souhaitons longue vie à cette importante structure continentale et aux personnes qui la portent. Enfin, nous attendons de nos lecteurs de toutes provenances qu’ils nous aident (par leur abonnement, voire par leurs dons, mais aussi par leurs contributions écrites) à progresser dans le partage des événements et des réflexions qui permettent à la vie consacrée de poursuivre son chemin de vie et d’audace, pour la gloire de Dieu. Bonne Année !

« Vies consacrées »

24, bd Saint-Michel

B-1040 Bruxelles