Fabre n’était donc pas seul, mais l’un de ces « amis dans le Seigneur » qui formeront la Compagnie de Jésus naissante. C’est la genèse pittoresque de cette unité dans la diversité et la dispersion qui nous est ici rapportée : le don de se faire des amis, l’art de la conversation spirituelle capable de transformer même les personnes opposées relèvent aussi du charisme ignatien. Une manière de procéder toujours disponible, en toutes circonstances.

Voir aussi :