Sur le sujet capital, depuis Vita consecrata au moins, de la Transfiguration, la théologie orthodoxe apporte les lumières décisives : ici se condense le cheminement spirituel, ici s’atteste la déification de l’homme, ici l’homme peut voir Dieu grâce à Dieu, ici, le cosmos est déjà sanctifié. « La Transfiguration devient ainsi la clé de l’histoire véritable », puisque « le

Voir aussi :