La récente lettre de Benoît XVI au Père P.-H. Kolvenbach concernant le culte du Cœur de Jésus nous est brièvement présentée dans son originalité et la nouveauté de son langage : le regard posé sur « le flanc » du Christ transpercé redonne à cette « dévotion fondamentale » sa vraie profondeur, l’adoration de l’amour de Dieu qu’il s’agit de connaître, d’expérimenter, d’annoncer – et pour les religieux de la Compagnie de Jésus, de promouvoir activement.

Voir aussi :