Médecin généraliste, spécialisée en soins palliatifs et en éthique clinique, l’auteur condense dans cet article l’ouvrage qu’elle a publié (en collaboration) sur un sujet de plus en plus préoccupant dans les sociétés aisées. Elle retrace, exemples à l’appui, l’itinéraire qui lui permet de proposer, pour l’accompagnement des malades et de leurs proches, des réponses nuancées mais fermes : consentir à la mort, ce n’est pas la provoquer.

Voir aussi :