Un laïc connu pour son soutien à la vie religieuse s’interroge, de belle manière, sur l’avenir et ose « demander des fondateurs ». Il propose même trois chantiers, tous choisis dans le domaine de la pauvreté. Ces « formes nouvelles » pourraient certes être des formes renouvelées, et le catalogue des chantiers, s’enrichir. Ne manquons pas l’occasion de boire à la fontaine, ou de nous réjouir de ce qui fait, selon le poète, la beauté du désert : qu’il y ait un puits quelque part.

Voir aussi :