A la suite de l’article précédent, voici le témoignage d’une de ces Congrégations chinoises reviviscentes : instaurée en 1928 sous l’égide du Père V.Lebbe (lazariste belge naturalisé chinois), elle aida à la naissance d’autres congrégations, mais fut dispersée sous le nouveau régime ; trois membres cependant demeurèrent unis, quoique âgés, jusqu’à la renaissance des années quatre-vingts, qui vit arriver enfin, après une nouvelle vocation (l’auteur de ces lignes),d’autres entrées. Le redéploiement actuel se poursuit à partir de ces admirables fidélités, dans une situation qui n’est pas encore favorable…

Voir aussi :