L’auteur de cette présentation exceptionnelle, traduite par nos soins, voyage depuis des décennies dans la Chine contemporaine, depuis longtemps chère à sa famille scheutiste. Dès 1982, il avait fondé à Leuven la Fondation Verbiest qui cherche à développer une « nouvelle relation » avec la Chine et l’Église en Chine. Nous voici plongés par son récit dans l’endurance et la patience propices au travail de la grâce qui fait surgir à nouveau la vie religieuse des décombres du passé.On notera à quel point la vie contemplative est d’urgence espérée dans une Église en quête de réconciliation.

Voir aussi :