Cultivez-vous les qualités des chefs de la tribu des Yambassa ? Sous les dehors légers qu’on lui connaît (voir « Trahis par la finance »,Vs Cs 2009-1, 41 s.), l’auteur nous montre comment les vertus théologales provoquent en fait la nuit des puissances de l’âme. Une méditation radicale, qui aide à repérer les trois tentations, tandis que la foi devient nuit de l’intelligence, la charité, nuit de la volonté, et l’espérance, nuit de la mémoire. Ainsi l’Esprit pousse-t-il au désert, dans une obscurité qui présage l’aurore.

Voir aussi :