Cette homélie a été prononcée à Lourdes, le 18 février 2009. Merci à l’auteur de nous en avoir confié la publication, nous permettant ainsi de clôturer l’année jubilaire des apparitions, déjà saluée en ses commencements par une présentation de B. Soubirous (Vs Cs 2008-2, 125 s.).

Voir aussi :