L’antique consécration des vierges a fait retour, dans l’Église catholique, depuis plus de cent ans. Sa discrète présence dans bien des diocèses nécessite de nos jours qu’une préparation adaptée soit procurée aux candidates, et surtout, que soit proposée une formation humaine et intellectuelle dont l’archevêque de Malines-Bruxelles trace ici les imposants contours.

Voir aussi :