Méditer sur les lectures proposées pour la solennité du 8 décembre, c’est découvrir, dans le « privilège » de Marie, l’innocence originelle promise à tout homme, dans la figure d’Ève, une immaculée conception, et dans le « nouvel Adam », celui qui a préparé la « nouvelle Ève » à la victoire totale de Dieu par l’arbre de la Croix.

Voir aussi :