Bien connu comme théologien de la vie consacrée, l’auteur vient de publier, en espagnol, une grande synthèse sur la vie religieuse postconciliaire, étude dont il nous donne ici la substance. On remarquera que pour lui, l’Esprit Saint a été le protagoniste principal de la rénovation vécue par les religieux, sous tant d’aspects importants. Les quelques ombres mentionnées sont réassumées dans cette lumière, qui permet un éloge vibrant de la fragilité d’aujourd’hui — avons-nous compris cet appel à la pauvreté ?

Voir aussi :