Ouverture

« Toi seul cries mon nom à voix forte / Une fois suffit », fait dire Pierre Emmanuel à Lazare que Jésus est seul à appeler comme un « tu » : n’est-ce pas ce qui vient de nous arriver à Pâques et qu’il faudra bien cinquante jours pour laisser se déployer, au rythme des apparitions du Seigneur ? Joie d’ouvrir ce numéro de printemps en présentant la contribution du père Jean Radermakers, s.j., qui nous fait entendre, Sur un autre ton, la voix de Celui qui nous appelle dehors. Avant cela, la Rencontre du père (...)

  • Lire l'Ouverture de ce numéro dans son intégralité
  • Rencontre

    Kairos

    Orientation

    Chronique - Vie consacrée

    Sur un autre ton

    Ouvrages reçus